Le parachutisme

La chute libre (ou parachutisme) est née en France en 1797, à l’époque il s’agissait d’un saut depuis une montgolfiere. Le parachutisme / chute libre a ensuite été utilisée par l’armée pour les approches discrètes en terrain ennemi. Aujoud’hui, il s’agit d’un sport reglementé par la fédération française de parachutisme (FFP : créée en 1968).

Le principe est simple : sauter d’un point haut avec 2 voiles dans un sac à dos (1 en cas de problème), profiter de la chute pour effectuer des figures de style (free fly, free style) seul à un ou plusieurs (vol relatif).

 

 

Attention cette video décoiffe vraiment ! Nous ne conseillons à personne de tenter ce genre de figures. Plus d’infos sur le Base Jump, voir l’association.Plus vous sautez d’un point haut, plus vous profitez de la chute : en France, il est possible de chuter depuis 4000m, vous permettant de prendre 50 secondes de plaisir (que ce soit en tandem ou en saut particulier).

Amateur de ce sport eXtrême, la chute libre se pratique de Courchevel à Paris, le temple étant Tallard à 2 pas de Gap (dpt 04). Toutes villes possédant un aérodrôme propose en règle générale de la chute libre / parchutisme.

La chute libre ou parachutisme est un sport de glisse et de vitesse. Les pratiquants (suivant un stage appelé stage PAC) ne recherchent pas spécialement le point de vue impressionnant sur notre terre mais bel et bien la glisse. A 200 km/h, l’air se transforme en élément palpable : vous appuyer le coude ou la main et hop vous pivotez ! Vous passez alors en mode expert et vous recherchez à réaliser des figures pré-définies. Les stages vous apprennent différentes sortes de sorties de l’avion (avant, arrière, vol relatif, …) et également à vous diriger, à vous retourner, à parcourir de la distance.

Si vous souhaitez profiter de la vue ET de la glisse, le baptême tandem est fait pour vous ! De plus, l’atterissage n’est pas violent, les moniteurs maitrisent parfaitement cette partie et se posent en douceur (sauf en cas de conditions extrèmes).


© Jojo Priedemann
On a aimé aussi : la chute c’est bien mais le vol sous la voile c’est aussi l’occasion d’apprécier le calme, la terre vu du ciel comme dirait l’autre. Après 50 secondes de chute libre, vous aurez droit à 5-10 mintues de vol.