Les organismes de formation à la plongée sous marine

L’état, à travers le ministère de la jeunesse et des sports a confié la pratique et l’enseignement de la plongée sous marine à quatre « organismes ». Il est également possible de pratiquer la plongée sous marine via une formation internationale : PADI (voir en bas de page).

Quatre « organismes » se partagent, l’accueil, la pratique et l’enseignement de la plongée sous marine (cf. les stages de plongée).
Tous les pratiquants ou futurs plongeurs sont donc pris en charge par l’un de ces organismes.
Ces quatre institutions ont développé des cursus de formation de plongeur du niveau 1 au niveau 4, si parfois les modalités d’accueil, les stratégies pédagogiques diffèrent, les prérogatives* des 4 niveaux de plongeurs sont identiques et sont dictés par un arrêté ministériel.

*prérogatives : les droits qu’apportent les niveaux de plongée (profondeur, autonomie…).

La plongée sous marine en France est légiférée par un arrêté ministériel, et non par une réglementation intérieure d’un de ces quatre organismes.

Deux organismes professionnels (regroupement de moniteurs de plongée professionnels)

L’ANMP :

Regroupement de moniteurs de plongée professionnels à travers un syndicat. Il regroupe de 800 à 1000 moniteurs brevetés d’état en fonction des années. Le plongeur pratiquant, ne devient pas membre de l’ANMP. Il se verra délivré un diplôme ANMP si il est formé par un moniteur ou une structure ANMP . Le professionnel à tous pouvoir de s’organiser dans sa méthodologie pédagogique afin de conduire ses élèves à la qualification de plongeur désirée (niveau 1 à 4). Se former avec l’ANMP est une solution souple, pour un plongeur ne souhaitant pas devenir membre ou adhérent d’une fédération de club. La licence n’existe donc pas. L’ANMP à son propre règlement intérieur.

Le SNMP :


Avec un règlement intérieur différent, ce syndicat fonctionne de la même manière que l’ANMP, vous ne devenez pas membre, vous êtes formés par des professionnels.

Deux organismes fédéraux (fédération de plongée d’association loi 1901)

La FFESSM :


Il s’agit de la fédération que l’état a nommé pour assurer la promotion et le développement de l’activité en France, elle est composé de beaucoup de clubs bénévole en France, tant d’intérieur des terres que de bord de mer.
Les formations sont très souvent dispensées sur une année entière, à raison d’un à deux cours par semaine en piscine ou en milieux naturel en fonction des situations géographiques de ces clubs. Les clubs FFESSM organisent régulièrement des sorties mer ou milieu naturel pour ses membres. Si vous souhaitez vous former ou faire partie d’un club FFESSM, vous devrez vous acquitter d’une cotisation et d’une licence. La licence est une « carte d’appartenance au club FFESSM » et une assurance en RC pour le pratiquant, elle n’est obligatoire qu’en club ou structure professionnel FFESSM, mais pas ailleurs. La FFESSM à son propre règlement intérieur.

La FSGT :

Il s’agit d’une fédération de club comme la FFESSM, elle regroupe en son sein de nombreux clubs bénévoles. C’est une fédération proposant une cinquantaine d’activités sportives, dont la plongée. . La FSGT à son propre règlement intérieur.
Des structures professionnelles agréer par la FFESSM

Certaines sociétés commerciales de plongée sous marine ont fait le choix de s’agréer avec la FFESSM, pour conduire des formations FESSM, pour pouvoir délivrer des cartes de plongeur FFESSM, ces sociétés peuvent par ailleurs être membre de l’ANMP et du SNMP. Cela permet à ces sociétés de pouvoir jongler avec les différents règlements intérieurs des différents organismes. La licence de plongée FFESSM peut être rendu obligatoire par la structure de plongée en fonction de ces choix d’organisation interne.

PADI Professional Association of Diving Instructors


PADI est la plus grande organisation internationale de formation à la plongée sous-marine de loisir.

D’origine américaine, cette association est représentée depuis peu en France par un bureau à Paris, mais l’essentiel des échanges se fait avec le siège européen en Suisse.
Son enseignement est très différent de celui dispensé par les organismes français &tant sur le fond que dans la forme. Il est totalement standardisé avec pour objectif la plongée récréative.
Cette formation est plus orientée et conseillée pour les plongeurs partant souvent en voyage plongée.

Aller plus loin : http://www.passioneo.com/plongee/stage-plongee.html