La tenue idéale pour une randonnée réussie

Il paraît qu’en randonnée, la tenue idéale n’existe pas. Mais ça, c’était avant. Aujourd’hui, les vêtements techniques respirants, portés sur trois couches, permettent de marcher de manière confortable en toutes circonstances.

Adapter sa tenue au type de randonnée

Un rayon de soleil illumine la montagne et soudain l’envie vous prend de lever le camp. Marcher sur les chemins minés, renifler les prairies, patauger dans les cours d’eau, surprendre un renard, laisser divaguer ses pensées… Oui, mais, pour bien vivre son escapade, pour ne pas risquer l’humidité ni les refroidissements, mieux vaut maîtriser l’adéquation fragile entre technicité du terrain, durée du parcours et météo. Le secret ? Le système des tenues portées sur trois couches ! La couche de base, au contact de la peau, a pour vertu essentielle d’évacuer l’humidité du corps et de sécher rapidement. Par temps chaud et sec, un haut léger suffit. Sinon, optez pour un pull technique qui maintienne la chaleur tout en évacuant la transpiration.

Des matières synthétiques respirantes

Dans le milieu sportif, ces matières techniques sont dites respirantes. Généralement en fibres synthétiques, elles sont judicieusement pensées pour parer aux variations climatiques. Elles sont aussi moins coûteuses et plus respectueuses de la condition animale que certaines matières naturelles. Ainsi, la couche intermédiaire a pour fonction d’éviter les déperditions de chaleur. Cette couche dite « d’isolation » est indispensable l’hiver et en montagne où les chutes de température brutales sont fréquentes. La fibre polaire est notamment prisée par les randonneurs pour ses qualités isolantes, même en cas de pluie. La couche extérieure de votre tenue doit, quant à elle, vous garantir des intempéries. Par temps mitigé, investissez dans une veste softshell : à la fois légère, coupe-vent, isolante et déperlante, cette texture quatre-en-un peut même être portée directement sur la première couche.

vue sur les pieds d'une personne en chaussures de randonnée à la montagne

Des chaussures de rando adaptées

En haute montagne, il faut renforcer l’isolation corporelle ! La couche extérieure doit plus que jamais évacuer l’humidité et parer aux gelées. Les vestes hardshell sont certes onéreuses, mais aussi parfaitement isolantes et waterproof. Bon marché et pratique, emportez aussi une cape imperméable, elle protégera votre sac à dos et vos cuisses. Enfin, investissez dans des chaussures de randonnée pour femmes ou hommes, adaptées à la configuration du terrain. Les chaussures à tige moyenne, légères et dotées d’une bonne accroche, sont un bon compromis pour marcher en moyen dénivelé. Les chaussures dites « de grande randonnée » sont à tige haute, rigides, imperméables donc plus adaptées pour crapahuter en haute montagne. Prisées pour les balades le long du littoral l’été, les sandales légères et respirantes peuvent aussi être utilisées comme chaussures de rechange dans les refuges.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *